PGE 2021 : de nouvelles mesures jusqu'en juin 2021

PGE 2021 : de nouvelles mesures jusqu'en juin 2021

La Loi de Finances 2021 comporte de nombreuses mesures visant à alléger la fiscalité pesant sur les entreprises.

C’est à cette occasion que plusieurs aides ont évolué afin d’apporter davantage de soutien aux entreprises les plus affectées par cette crise : le Plan Relance comporte de nombreuses mesures et le PGE a été assoupli.

Si vous n’avez pas pu bénéficier du PGE en 2020, vous pouvez refaire une demande jusqu’au 30 juin 2021.

Nous vous présentons, ci-dessous, les changements majeurs connus par le PGE 2021.

I/ L’évolution du pge en 2021

Le prêt est accessible à toute entreprise, quels que soient sa taille et son secteur d’activité.

Voici les changements majeurs du Prêt Garanti par l’Etat (PGE) :

  • Aucun remboursement n’est exigé la première année.
  • Possibilité de demander un différé de remboursement d’un an supplémentaire pour votre PGE : quelle que soit la date de contraction de votre PGE, vous avez la possibilité de demander un an supplémentaire avant de commencer son remboursement.
    Il suffit de prendre rendez-vous avec votre conseiller bancaire pour revoir votre plan de remboursement.
  • Amortissement du PGE : entre 1 à 5 années supplémentaires en respectant un délai de 6 ans pour le remboursement de prêt.
  • La période d’amortissement du prêt pourra être aménagée : avec une période d’ un an où il n’y aura à rembourser que les intérêts et le coût de la garantie de l’Etat, tout en restant dans la durée totale fixée (1 + 5 ans maximum).
    Les délais supplémentaires ne sont pas considérés comme un défaut de paiement.
  • Taux pour les PME beaucoup plus avantageux : entre 1 et 2,5 % garantie de l’Etat comprise.

II/ Le coût réel du pge

Les banques se sont engagées à proposer un taux maximum de 2,5 %, qui peut varier en fonction du nombre d’années de remboursement :

  • 1 à 1,5 % pour des prêts remboursés d’ici 2022 ou 2023,
  • 2 à 2,5 % pour des prêts remboursés d’ici 2024 à 2026, coût de la garantie de l’État compris.

A cela, il faudra rajouter le coût de l’assurance.

La garantie de l’État couvre 90 % du montant du capital, intérêts et accessoires, restant dus pour les entreprises qui emploient en France moins de 5 000 salariés et réalisent un chiffre d’affaires inférieur à 1,5 milliards d’euros.

Officiellement, les banques doivent consentir facilement et rapidement aux demandes de PGE (Prêt Garanti par l’Etat). Si toutefois, vous rencontrez encore des difficultés, vous pouvez contacter directement BpiFrance à cette adresse : supportentreprise-attestation-pge@bpifrance.fr.

évolution du fonds de solidarité en 2021

Découvrez, sans plus attendre, les nouvelles conditions et les nouveaux bénéficiaires du Fonds de solidarité de mars 2021.

D’autres mesures exceptionnelles ont été déployées pour soutenir les entreprises.

Le Plan Relance concrétise de nombreuses mesures à destination des TPE/PME, et même des particuliers. Adj Conseils met en lumière les dispositifs phares mis en place par le gouvernement !